L’accueil collectif en multi-accueil ou en micro-crèche

Ces structures proposent plusieurs types d’accueil régulier ou occasionnel et accueillent les enfants de 2 mois à 4 ans (jusqu’à 5 ans pour un enfant porteur d’un handicap). D’une grande souplesse, elles s’adaptent au mieux aux besoins de garde des parents.

En structure collective, une équipe de professionnels de la petite enfance accueille les enfants, veille à leur bien-être et leur développement dans un lieu convivial et adapté à leurs besoins. Les enfants participent à des activités d’éveil adaptées à leur jeune âge : manuelles, de motricité, d’éveil musical, leur permettant de découvrir la vie en collectivité.

L’accueil régulier est ouvert à toutes les familles sans condition d’activité professionnelle, l’enfant peut être accueilli de 1 à 5 jours par semaine.

L’accueil occasionnel permet de faire garder son enfant pour quelques heures en cas de besoin ou pour le préparer à la vie en collectivité.

Le multi-accueil du Grand Guéret

Structure intercommunale située sur la commune de Guéret. Elle propose un accueil collectif en priorité aux habitants de la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret.

L’équipe est encadrée par une directrice et un directeur adjoint infirmier puériculteur

Capacité : 51 places.

Horaires d’accueil : du lundi au vendredi de 7h à 18h30.

 

Interview d'Elise, habitant à Guéret, maman de Louis et de Jeanne, qui fréquentent le multi-accueil de Guéret en accueil régulier :

La famille a d'abord inscrit son premier enfant, Louis en septembre 2011, puis Jeanne, au multi-accueil de Guéret. « Nous souhaitions une place en crèche collective surtout pour l’éveil et l’apprentissage de la vie en collectivité. Dès que Louis a commencé à fréquenter la crèche, nous nous sommes sentis rassurés de le laisser car le personnel est très à l’écoute ». Elise souligne également : « Les enfants font beaucoup d’activités d’éveil, ils vont au cinéma, voir des spectacles et Louis a beaucoup appris à la crèche. Je le sens prêt pour aller à l’école. Nous voulions donc inscrire notre 2ème enfant en crèche et surtout sur Guéret. Le contact des plus petits avec les grands l’éveille énormément et ne pose pas de problème, car le personnel suit bien le rythme de l’enfant ».

Interview de Laurence, habitant à Saint-Sulpice-le-Guérétois, maman de Juliette, qui fréquente la halte-garderie de Guéret

Suite à la mutation professionnelle de son mari, Laurence explique qu’elle s’est mise en disponibilité et qu’elle n’a plus besoin d’avoir une garde régulière pour Juliette. « Je souhaitais tout de même que ma fille fréquente d’autres enfants, surtout avant son entrée à l’école, car elle a 2 ans et ½. Juliette va donc deux matinées par semaine à la halte-garderie ». Elle précise : « Dès le 1er contact téléphonique, l'équipe m'a rassurée et a répondu à toutes mes attentes, je suis venue en toute confiance. Les assistantes ont laissé le temps à Juliette de s’adapter. Juliette fait des activités régulièrement ; elle a fait de gros progrès au niveau du langage. Ce n'est pas seulement de la garde, le personnel est de très bon conseil et j'ai un bon retour sur l’évolution de ma fille ». Laurence apprécie la souplesse de ce mode de garde, même si elle est consciente qu'il peut parfois ne pas y avoir de place.

Le multi-accueil de Saint-Vaury

Structure hospitalière située au sein du Centre Hospitalier La Valette qui accueille prioritairement les enfants du personnel hospitalier mais qui est également ouverte aux familles résidant sur le territoire de l’agglomération.

L’équipe est encadrée par une responsable (éducatrice de jeunes enfants) et une infirmière puéricultrice).

Capacité : 40 places.

Horaires d’accueil : du lundi au vendredi de 7h30 à 19h00.

Interview d'Emilie, habitant Bussière-Dunoise, maman d'Armand et de Gaspard, qui fréquentent tous les deux le multi-accueil de Saint-Vaury depuis septembre 2009  :

La famille a inscrit son 1er enfant, Armand, sur le multi-accueil de Saint-Vaury en septembre 2009 et depuis peu Gaspard. Elle explique au départ qu’elle a choisi le multi-accueil de Saint-Vaury car : « cette structure était proche de notre domicile » et dès la première prise de contact avec l’équipe de la structure, « l’accueil était chaleureux, on a pris en compte nos besoins de garde ». Elle explique ensuite : « Armand s’est très vite attaché au personnel de la crèche » et elle se sentait « confiante de le laisser à la crèche » étant donné que « l’équipe est à l’écoute des parents et des enfants ». Donc à la venue du 2ème enfant et lorsqu’il fallait trouver un moyen de garde, elle précise « il était inconcevable que je n’inscrive pas mon 2ème enfant sur Saint-Vaury » et recommande vivement aux parents qui ne connaissent pas encore la crèche « de ne pas hésiter à prendre contact s’ils souhaitent avoir une place pour leur enfant ».

 

La micro-crèche de Saint-Fiel

Cette nouvelle structure située sur la commune de Saint-Fiel complète l’offre d’accueil existant sur le territoire.

Une micro-crèche se situe à mi-chemin entre accueil collectif et individuel. Il associe donc les avantages de l’accueil collectif, notamment la socialisation de l’enfant, et ceux de la garde à domicile (prise en charge individualisée).

L’équipe est encadrée par une auxiliaire référent technique.

Capacité : 10 places.

Horaires d’accueil : du lundi au vendredi de 7h00 à 18h30.

Interview de Stéphanie, habitant Saint-Fiel, maman de Léonie, qui fréquente la micro-crèche de Saint-Fiel depuis octobre 2013  :

Elle explique : « Léonie est actuellement chez une assistante maternelle tous les jours de la semaine sauf le mercredi, mais nous souhaitions comme pour Paul, notre 1er enfant, que Léonie fréquente aussi une fois par semaine la halte-garderie pour l'habituer à la collectivité, qui propose des activités stimulantes. C'est une bonne transition avant l’entrée à l’école et une complémentarité avec le mode garde que nous avons. »

Elle précise : « Paul était à la halte-garderie de Guéret. Habitant Saint Fiel, et avec l'ouverture de la micro-crèche sur notre commune, nous avons souhaité inscrire Léonie au sein de cette petite structure où l'accueil est plus individualisé, Léonie s’est vite adaptée en quelques semaines. L’ouverture d’une structure de proximité comme celle de Saint-Fiel est un plus pour les familles du territoire de l’agglomération » fait-elle remarquer.