La Creuse

Dans la continuité du Contrat de Restauration et d’Entretien réalisé de 2005 à 2010, la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret a décidé d’élaborer, sur son territoire, un CTMA sur le bassin versant de la Creuse Aval.

Ce contrat a été signé avec l’ensemble des partenaires le 21 novembre 2017.

 

 

Les bassins versants du CTMA Creuse aval :

Le bassin versant de la Creuse occupe 10 279 km² sur la Creuse, l’Indre, l’Indre-et-Loire et la Vienne.
Le territoire du CTMA Creuse aval s’étend sur une partie du sous-bassin versant de la Creuse moyenne et sur presque la totalité du sous-bassin versant de la Creuse aval dans le département de la Creuse. Il comprend 20 masses. 225 km de cours d’eau sont concernés par ce contrat. Ils sont répartis sur 34 communes au total.
La surface du territoire de ce CTMA est d’environ 580 km² dont 326 km² environ de surface agricole utile, 350 ha de zones humides et quelques zones urbanisées, notamment la ville Préfecture de Guéret.

 

Les enjeux du CTMA Creuse aval :

Les études préalables à ce CTMA ont permis de faire émerger les enjeux suivants :
- améliorer l’hydromorphologie des cours d’eau,
- maintenir une activité agricole en préservant les zones humides,
- suivre et améliorer la qualité des eaux et des habitats,
- améliorer la connaissance du territoire,
- informer et sensibiliser les différents publics sur les problématiques liées à l’eau,
- accompagner la dynamique du territoire…

 

Les actions du contrat :

Le contrat est coordonné par 3 structures à compétence « rivières » : la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret (coordonnateur principal), le Syndicat Intercommunal de la Rivière Creuse et de ses Affluents (SIARCA) et la Communauté de Communes Creuse Sud-Ouest.
D’autres maîtres d’ouvrage sont également signataires du contrat territorial :
• La Fédération Départemental de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques,
• Le Conservatoire d’Espaces Naturels du Limousin,
• La Chambre d’Agriculture de la Creuse,
• Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement des Pays Creusois – L’Escuro,
• Et la Ville de Guéret.

 

Tous ces maîtres d’ouvrage s’engagent pour la restauration des cours d’eau et zones humides du territoire, accompagnés par les partenaires financiers (L’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, le Département de la Creuse et la Région Nouvelle-Aquitaine) et techniques (L’Agence Française pour la Biodiversité, L’Agence Régionale de la Santé, La Direction Départementale des Territoires, Les Associations de Pêche…).

 

 

Les montants prévisionnels du contrat :

L’ensemble de ces opérations sont principalement financées par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne à hauteur de 2, 32 M€ (taux moyen de 60 %) et pour certaines actions, par le Département de la Creuse et par la Région Nouvelle-Aquitaine (hors contrat pour la 1ère année en attente de la Nouvelle Politique Eau).

 

Travaux réalisés ou en cours :
La Phase 1 des travaux doit débuter au printemps 2018.