Tiers-lieux : retour sur une journée pour aborder le travail autrement

Le vendredi 16 juin 2017 s’est tenu l’évènement « Travailler autrement ; Tiers-lieu[x] ? Et pourquoi pas ? ». Portée par la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret et la Communauté de Communes Portes de la Creuse en Marche, cette journée d’action a permis de mettre en lumière les tiers-lieux du territoire et d’encourager le recours au coworking et au télétravail.

Depuis plusieurs années le monde du travail subi de grosses évolutions qui  entrainent inévitablement des mutations, sources de changements et de modifications des comportements.

En effet, est venu le temps de la reconstruction avec le coworking, le télétravail et les nouvelles technologies qui permettent d’appréhender différemment le travail au quotidien.

Ces nouvelles manières de travailler séduisent de plus en plus d’actifs mais aussi d’employeurs. Cela ouvre de nouvelles perspectives sur les lieux d’exercice de son travail.

C’est en conséquence un réel potentiel pour le développement des territoires ruraux.

L’un des enjeux majeurs du territoire est d’attirer de nouvelles populations et de nouvelles activités. Pour y arriver, le numérique est l’un des outils incontournables.

Cette journée a été l’occasion d’organiser des temps d’échanges sur ces nouveaux modes de travail et les tiers-lieux.

La journée a ainsi débuté par un accueil café autour de l’exposition des tiers-lieux creusois afin de représenter le riche maillage qu’il existe aujourd’hui sur le département.

S’en est suivie une conférence sur le travail en mutation : « qu’est-ce que le coworking et le télétravail ? » orchestré par des professionnels du secteur.

En fin de matinée, les participants ont assisté à une présentation des projets 2018 pour les tiers-lieux La Quincaillerie à Guéret et Le Chais prochainement créé à Bonnat.

Le déjeuner, préparé par le food truck La Cantine d’Hector, fût l’occasion de favoriser le réseautage et la convivialité  autour d’un moment gourmand, original et local !

Les participants et intervenants ont ensuite pris part dans l’après-midi au Barcamp. Le concept repose sur l’idée de réunir, d’une façon informelle, des participants compétents sur un thème privilégié.

Les six ateliers participatifs mêlant experts et témoins ont abordé les thèmes suivants :
- Les avantages du télétravail ;
- Les bons outils et conditions techniques pour bien télétravailler ;
- Le télétravail et les collectivités ? ;
- Les réseaux physiques et numériques pour être visible en 2017 ;
- Coworking et travailleur indépendant ;
- Tiers-lieux et coworking.

Ainsi plus de 60 participants ont pu apporter leurs idées et repartir enrichis de ses échanges.

La journée s’est enfin clôturée par la conclusion de Pascal DESFARGES, spécialiste des territoires et de la médiation numérique, qui a répondu à la question : « Comment le Tiers-Lieu, ancré à son territoire, peut répondre à vos attentes en tant que travailleur nomade ? ».

La diversité des intervenants de cette journée a représenté une réelle plus-value pour cet évènement et nous les en remercions :

- Mathieu HAZOUARD Conseiller régional Elu de Gironde (33) Délégué Très haut débit /Économie numérique ;
- Pascal DESFARGES Spécialiste des territoires et de la médiation numérique ;
- Xavier de MAZENOD Fondateur de la société Adverbe spécialisée dans la transition numérique des entreprises et éditeur de Zevillage ;
- Catherine DEBORD Gérante chez CATHSOL et télétravailleuse ;
- Lucile AIGRON Co-fondatrice et co-gérante de la SCIC Coopérative des Tiers-Lieux ;
- Guillaume RIFFAUT Co-fondateur du collectif La Smalah et intervenant de la Coopérative des Tiers-Lieux ;
- Alex ARNAUD Développeur chez Biblibre et télétravailleur à la Quincaillerie ;
- Philippe ROCHES Chargé de mission numérique, Région Nouvelle-Aquitaine ;
- Loic MICHAUD Référent Tiers-Lieux, Région Nouvelle-Aquitaine ;

Espérons que cette première édition servira d’amorce à d’autres événements dans le futur...