"Des champs à l'assiette... de ma cantine" : un engagement et un guide pour plus de produits locaux en restauration collective

Mercredi 10 octobre 2018 a eu lieu la journée de clôture "Des champs à l'assiette... de ma cantine" à la Salle polyvalente d'Anzême.
Dès 2011, la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret et la Communauté de Communes Portes de la Creuse en Marche se sont intéressées, avec le programme de financement européen LEADER, au potentiel de développement d'une filière alimentaire locale avec, pour premier enjeu, de desservir la restauration collective et notamment les établissements scolaires en produits alimentaires de proximité.
 
Pour entrer dans l’opérationnel avec pour objectif de proposer davantage de produits locaux dans les assiettes, un engagement fort a été pris en 2016 avec des établissements de restauration collective et des élus locaux. Ainsi la charte « Des Champs à l’assiette... de ma cantine » voyait le jour avec toutes ses vertus en faveur des producteurs locaux et du bien manger local pour les scolaires et les seniors accueillis dans les restaurations collectives.
 
Ce dispositif a permis à 12 établissements, riches d’acteurs de terrain motivés (cuisiniers, gestionnaires, élus, enseignants, personnels administratifs...) de mieux accéder à des formations et sensibilisations spécifiques, de partager et d’expérimenter de nouvelles solutions d'approvisionnement. Un accompagnement dédié a été assuré pour cela par Interbio Nouvelle-Aquitaine, le CPIE des Pays Creusois et SolASol. Les résultats probants sont là :
  • un levier économique local immédiat ;
  • des cuisiniers revalorisés dans leur métier ;
  • des convives qui prennent plaisir à savoir ce qu’ils mangent.
Cette journée de clôture a permis de réunir tous les acteurs de ce projet essentiels à sa mise en oeuvre et de diffuser un guide qui recense les idées, les « recettes », les retours et résultats d’expériences qui ont marqué la vie du projet « Des Champs à l’assiette... de ma cantine » de 2016 à 2018.
 
La vocation de ce document est d'être utile à d’autres établissements qui souhaiteraient se lancer à leur tour dans cette démarche positive, saine et favorable à l’économie locale.